Aqualand

Là où les mots légende et réalité s'unissent pour n'être plus qu'un.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Recherche]1914

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sumeragi
Maîtresse Aqualière
Maîtresse Aqualière
avatar

Nombre de messages : 1363
Date d'inscription : 19/07/2007

Identité du personnage
Amour: Subaru *SBAFF*/Personne[A HA HA HAA! *sort*]/Eeuhm o_O.. Naon.
Pouvoirs: Un peu de pouvoir d'exorciste et une aura d'apaisement/Onmyôji(l'exorcisme vient avec)/Spread Zero, Champagne et Azure Fang

MessageSujet: [Recherche]1914   Jeu 26 Juin - 1:19

Tu t'étais précipitée ici dès que tu avais reçu l'information. Par conséquent, tu arrivas dans la pièce hors d'haleine et nerveuse, les jambes tremblantes. À la vue de tous les rayons une grande chaleur t'envahit, appréhension pure, car tu hésitais entre la peur devant tous ses ouvrages ou l'excitation de savoir que tu avais peut-être une chance maintenant. Ton coeur tressautait, agité, et ta nuque se couvrait d'une sueur déjà froide. Tout irait bien. Tout irait vraiment bien, tu devais juste avancer. Juste avancer. Tes yeux descendirent sur le papier que tu avais reçu et que tu tenais si serré que tes jointures en étaient blanches. Tu avais une chance. Alors, tu t'emparas du rayon d'Histoire.

Pour quelqu'un qui, comme toi, était née au 19e siècle, l'hypothèse d'une date était de toute évidence la plus plausible. Cela aurait pu être un code, mais cela revenait à dire qu'il aurait pu s'agir de n'importe quoi et tu devais faire un choix. 1914. Que s'était-il passé en 1914? Ce monde existait-il déjà? N'existait-il pas? Qu'est-ce que cela changeait? Par chance, les bibliothécaires avait fait un excellent travail d'organisation et trouver les livres qui concernaient la période historique qui t'intéressait fut un jeu d'enfant. Le monde cessa d'exister dès le moment où tu ouvris le premier ouvrage.

Tu n'entendis pas le grabuge dehors,
Tu n'entendis pas l'élève heurter l'une des fenêtres de la bibliothèque et s'effondrer plus bas.
Tu n'entendis pas le message qui convoquait d'urgence les élèves dans la grande salle.

Et les heures passèrent.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-paradise.forumactif.com
Hitori/Ritsu
Maîtresse Aqualière
Maîtresse Aqualière
avatar

Nombre de messages : 1055
Age : 21
Date d'inscription : 15/06/2008

Identité du personnage
Amour: .../:)
Pouvoirs: Contrôle du vent/Vitesse autant physique que mentale et grande agilité

MessageSujet: Re: [Recherche]1914   Jeu 26 Juin - 23:58

Un ange qui ne meurt pas espère qu'il ne sera pas le seul survivant...

Depuis plusieurs mois, c'est comme si la terre avait cessé de tourner pour la jeune Hitori. Les nuits de l'ange étaient encore plus courtes, ses repas moins nombreux, son sourire moins présent. Elle s'accrochait désespérément à la pensée qu'il n'était pas trop tard et même si elle savait que certains pensionnaires avaient baisser les bras, elle ne pouvait les suivre. Bien qu'elle faisait son possible pour garder des résultats tout juste passables, une seule chose hantait son esprit comme si sa propre vie en dépendait. Elle suivait son  propre chemin à la recherche de cette étoile plus brillante que les autres. Pourtant, après tout ce temps, il faisait de plus en plus sombre dans son esprit.

Cependant, comme à chaque fois que les lumières faiblissaient, Hitori arrivait à voir les étoiles, aussi infimes puissent-elles être. Elle s'y raccrochait et se forcçait à poursuivre sa voie. Non, il ne pouvait pas être mort. Pas lui. Elle l'aurait su. Elle l'aurait senti. Voilà pourquoi il ne faut pas abandonner les recherches. Voilà pourquoi elle rôde partout. Le pensionnat est si grand, il pourrait être n'importe où.

Néanmoins, un message retentit dans l'ensemble du pensionnat. Néanmoins, une mauvaise nouvelle se fit entendre. Lorsque Hitori apprit la terrible nouvelle, elle dut elle-même lutter pour trouver son souffle.
Un autre mort. Un pensionnaire de moins. Un lueur d'espoir qui faiblissait.
Pire: dans cette foule de jeunes étudiants, un individu manquait à l'appel...
Hokuto!

Avant la fin du discours, Hitori détala. Mi-volant mi-marchant, elle parcourait le pensionnat le coeur battant la chamade et les larmes aux bords des yeux. Une panique irrationnelle s'était emparé d'elle, l'obligeant à la trouver au plus vite. Si la jumelle Sumeragi avait aussi disparue, elle ne se le pardonnerait jamais. Là, il n'y aurait plus d'espoir. Son coeur le savait.

Elle parcourut plus de pièces qu'un étudiant aurait visiter en deux jours, elle fouilla les endroits où Hokuto et elle avait discuter, alors que les deux jeunes filles souriaient encore.
L'ange bleue pénétra la bibliothèque alors que le soleil semblait vouloir se coucher. Épuisée, paniquée, elle faillit enfoncer la porte. Lorsqu'elle franchit le seuil et vit les colonnes interminables, ses jambes refusèrent de supporter son poids et elle s'écroula. Ses mains heurtèrent le sol en premier et l’empêchèrent de se blesser gravement. Elle s'obligea à se lever malgré le choc reçu. En redressa la tête, Hitori aperçu une jambe dépasser de derrière une colonne. Son coeur sauta un battement, reconnaissant à qui cela appartenait. Elle oublia la douleur causé par la chute et se précipita vers la Sumeragi.

"Hokuto!"

S'écria l'ange bleue en voyant finalement entièrement cette dernière. Elle se surpris à sourire, rassurée.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sumeragi
Maîtresse Aqualière
Maîtresse Aqualière
avatar

Nombre de messages : 1363
Date d'inscription : 19/07/2007

Identité du personnage
Amour: Subaru *SBAFF*/Personne[A HA HA HAA! *sort*]/Eeuhm o_O.. Naon.
Pouvoirs: Un peu de pouvoir d'exorciste et une aura d'apaisement/Onmyôji(l'exorcisme vient avec)/Spread Zero, Champagne et Azure Fang

MessageSujet: Re: [Recherche]1914   Ven 27 Juin - 12:51

Tes yeux faiblissaient, ton corps se fatiguait, mais tu refusais de laisser ton esprit vaciller et s'égarer. Qu'était l'attrait de Morphée, qu'était l'attrait d'un rêve si l'éviter te donnait une chance de le revoir? Tes mains volaient au-dessus des ouvrages, tournant des pages, notant des informations, des dates, des indices que tu trouvais pertinents. Des choses qui pouvaient avoir un lien avec le pensionnat. Sur un parchemin à ta droite s'étendait une véritable ligne du temps retraçant l'ensemble des événements marquants pour l'humanité d'au-dessus et la vie d'ici également en 1914. Tu ferais le tri, il n'était pas question que tu manques ne serait-ce qu'une centime de l'information qu'il te fallait.

Et puis loin, très loin, quelque chose résonna dans ton esprit à la fois fatigué et obnubilé par ses recherches. Une voix dans la pièce voilée par le silence. Un nom, surtout. Le tien. Et le réflexe chemina jusqu'à ta volonté, se frôla contre elle et lutta pour l'amadouer. Cinq minutes. Tu t'accordas cinq minutes, pas une seconde de plus. Obéissant à l'appel qui t'était tout adressé, tu mis tout de même un point d'honneur à terminer ta phrase avant de déposer ta plume et de te retourner, lentement. Tes yeux verts, épuisés, avaient perdu leur éclat vif et clair et les cernes naissantes, mais évidentes trahissait le traitement que tu infligeais à ton corps. Uniquement pour ce soir, savais-tu. Uniquement le temps que tu mettes le doigt sur quelque chose d'encore plus inestimable que ces chiffres posés sur la table et que, pour ne jamais les perdre, même s'ils étaient gravés jusque dans ton âme, tu avais pris et serré contre ton coeur en te retournant.

Et c'est pour cette raison que même si cela ne te ressemblait pas, même si tes yeux ne brillaient plus, une lueur persistait. Une lueur qui ne te ressemblait pas, une lueur dont ni toi, ni lui n'aurait voulu, mais que tu ne pouvais pas cacher. Tu n'étais pas une déesse, tu n'étais pas lui et il était ce que tu avais de plus précieux. Alors, même si l'émeraude de ton regard ne vivait plus, même s'il s'était terni, à bout de souffle, cette étincelle, infime, persista. Agacement. Irritation. Qui s'éloigna au pas dès que tu vis ta cible. Tu savais qu'elle était aussi inquiète que toi et si elle avait su ce que tu faisais, tu savais qu'elle ne t'aurait pas dérangée. Aussi, tu te permis de lui sourire, parce qu'elle au moins elle se souciait de ce qu'il pouvait lui arriver et cela te soulageais. Tu n'étais pas seule.


- Bonjour Hitori. -

Ta voix était rauque, rugueuse et elle semblait venir de n'importe qui sauf de toi. Nulle joie, pas même feinte de manière si crédible qu'elle en devenait vraie, nulle trace de vie. Profonde et grave, tu ne la reconnaissais pas, mais pour être honnête, tu ne te reconnaissais pas non plus. Et dans la nuit, ou peut-être le jour, tu ignorais quelle heure il était exactement, tu compris un peu mieux à quel point tu avais été dure pour chaque parcelle de ton être, tant ton esprit que ton corps, et pourtant cela ne t'importa pas vraiment. Le tout irait encore plus loin pour le retrouver, c'était une certitude. Après tout, ton corps et toi ne faisiez qu'un.

Et c'est peut-être l'état dans lequel tu te trouvais qui t'empêchas de bien voir la situation de l'ange. De voir la presque panique qui avait précédé son appel, de sentir son soulagement en te voyant. Toi qui d'ordinaire était si extraordinairement douée pour ce genre de chose, à un point tel que tu aimais bien rapporter à ton frère que par une erreur de génétique quelconque tu avais dû naître empathe ou télépathe, vraisemblablement les deux, échouas à bien percevoir la situation et son enjeu.


- Je peux t'aider? -

Aussi ta question servit-elle uniquement à lui demander ce qu'elle te voulait sans sous-entendu aucun. Le reste du monde et leur problème pouvait bien aller au diable pour l'heure, tu te permettais d'être égoïste à te point, car il te fallait à tout prix rester lucide. À tout prix.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-paradise.forumactif.com
Hitori/Ritsu
Maîtresse Aqualière
Maîtresse Aqualière
avatar

Nombre de messages : 1055
Age : 21
Date d'inscription : 15/06/2008

Identité du personnage
Amour: .../:)
Pouvoirs: Contrôle du vent/Vitesse autant physique que mentale et grande agilité

MessageSujet: Re: [Recherche]1914   Ven 27 Juin - 14:36

Malgré le léger sourire de son interlocutrice, le sien disparu. Quelque chose avait changé. Il fallait être pire qu'idiot pour ne pas voir le misérable état de la Sumeragi. Depuis combien de temps était-elle là? Hitori vit les piles de livres, l'étrange ligne du temps de l'année 1914, les divers feuilles éparpillées ça et là. Cependant, c'était l'allure de son amie qui était encore plus alarmante. Son corps tremblait de fatigue et ses yeux avaient perdu cet éclat rassurant et jovial qui la caractérisait si bien. Ils semblaient même plus gris que vert, plus mort que vivant. Ça en frôlait l'horreur. Ça en faisait presque peur. Lorsqu'elle la salua, Hitori eut même le réflexe de reculer tant cette voix lui semblait étrangère. Comme cet individu lui paraissait hostile.

Elle eut l'idée de partir, de ne pas la déranger et de la laisser. Elle semblait le vouloir. Toutefois, la ligne de temps semblait si intrigante. Pourquoi 1914? Pourquoi être si précis sur les informations de cette année? L'ange s'approcha, lentement, en quelques battements d'ailes et examina la carte avec attention. Était-ce un indice? Subaru aurait-il voyager dans le temps?

Cette pensée plutôt idiote fut interrompue par Hokuto qui lui demandait si elle avait besoin d'aide. Elle? Non. Hitori releva la tête vers Hokuto, hésitant à répondre. Elle avait vraiment mauvaise mine. Il fallait faire quelque chose.

"Pas moi, toi oui."

Se contenta-t-elle de répondre en s'asseyant à côté de la Sumeragi et de saisir un bouquin dans une des piles. Cela ne faisait pas de doute que ses bouquins aideraient à retrouver Subaru, alors elles devraient s'y mettre ensemble.

"Que cherches-tu?"

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sumeragi
Maîtresse Aqualière
Maîtresse Aqualière
avatar

Nombre de messages : 1363
Date d'inscription : 19/07/2007

Identité du personnage
Amour: Subaru *SBAFF*/Personne[A HA HA HAA! *sort*]/Eeuhm o_O.. Naon.
Pouvoirs: Un peu de pouvoir d'exorciste et une aura d'apaisement/Onmyôji(l'exorcisme vient avec)/Spread Zero, Champagne et Azure Fang

MessageSujet: Re: [Recherche]1914   Dim 29 Juin - 1:01

Tu contemplas l'étendue du travail qui t'attendait, insensible à son caractère décourageant, mais consciente du temps qu'elle te ferait gagner. Et le temps, il était compté. Les choses avaient déjà trop tardées. Daignant sourire, comme esclave de ce dynamisme que tu avais toujours incarné, tu lui désignas de la main une chaise libre à ta table et lui fis un peu de place.

- J'ai reçu ces chiffres d'un informateur. -

Et tu lui tendis le papier, sans le lâcher, parce que toute Hitori qu'elle soit, tu ne pouvais pas le lui laisser. Tu ne pouvais la laisser à personne, cette chance unique que tu avais.

- Pour 1914, je pense à une date. Il se pourrait que je me trompe, mais il faut bien que je commence quelque part et pour... -

Tu te tus lorsque ton regard accrocha l'extérieur. La forêt. Quelque chose n'était pas normal, une forêt ne pouvait changer de configuration en quelques heures, encore moins prendre la forme de l'objet des désirs d'autrui. Néanmoins, tu devais te méfier, la magie que recelait ces lieux étant vraisemblablement capable de tout.

- Hitori... la forêt était-elle comme ça avant que tu ne me trouves? -

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-paradise.forumactif.com
Hitori/Ritsu
Maîtresse Aqualière
Maîtresse Aqualière
avatar

Nombre de messages : 1055
Age : 21
Date d'inscription : 15/06/2008

Identité du personnage
Amour: .../:)
Pouvoirs: Contrôle du vent/Vitesse autant physique que mentale et grande agilité

MessageSujet: Re: [Recherche]1914   Lun 30 Juin - 18:07

Hitori prit davantage de temps que prévu pour s'asseoir sur la chaise indiquée par la Sumeragi, Elle était restée une bonne minute à observer cette dernière. La disparition de son frère l'a tellement transformée, métamorphosée. Tant que la jeune ange du se concentrer afin de revoir clairement à quoi elle ressemblait auparavant. Joviale, énergique, voire excentrique, et toujours aussi prête à aider. Cette Hokuto lui manquait, terriblement. C'est pour ça qu'il fallait retrouver Subaru!

Hitori tira la chaise et s'assit, tout en examinant le papier tendu par Hokuto. Effectivement, 1914 semblait n'être que l'année 1914. C'était logique.

Hokuto se retourna vers la fenêtre, ce qui intrigua l'ange bleue qui se retourna immédiatement dans la même direction. Quelque chose clochait, mais c'est uniquement lorsque Hokuto mentionna la forêt qu'elle remarqua à quelle point elle était différente.

"Aucune idée...j'étais tout ce temps à l'intérieur du château..."

Répondit-elle en se leva et en volant vers la fenêtre pour mieux observer cette forêt. Elle avait bougée, sa forme n'était plus la même, elle formait quelque chose, un symbole...

"5..."

Murmura-t-elle en sans trop réfléchir. Le chiffre était venue à son esprit sans vraiment qu'elle le veule.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sumeragi
Maîtresse Aqualière
Maîtresse Aqualière
avatar

Nombre de messages : 1363
Date d'inscription : 19/07/2007

Identité du personnage
Amour: Subaru *SBAFF*/Personne[A HA HA HAA! *sort*]/Eeuhm o_O.. Naon.
Pouvoirs: Un peu de pouvoir d'exorciste et une aura d'apaisement/Onmyôji(l'exorcisme vient avec)/Spread Zero, Champagne et Azure Fang

MessageSujet: Re: [Recherche]1914   Sam 5 Juil - 20:45

27 avril 1914, jour de la convention de Simla sur le Tibet. Jour qui en avait tracé les frontières et marqué l'établissement de la ligne McMahon, limite que la République populaire chinoise refusait toujours de reconnaître à ce jour. Rien à voir avec Subaru, à moins que ses ravisseurs fussent des tibétains voulant faire pression sur le Japon pour qu'il fasse pression sur la Chine... ou l'inverse. Enfin, ça n'avait aucun sens. Elle tournait en rond. Elle tournait toujours en rond dans cette histoire et la forêt... la forêt qui avait changé après la réception des huit chiffres.

05

Elle soupira longuement, cherchant son chemin. Pour être honnête, elle ne savait pas ce qu'elle devait faire. Elle avait toujours été plus prompte à l'action qu'à la planification, mais elle n'était pas stupide non plus et si elle mourait avec de retrouver Subaru, eh bien l'exorciste mourrait fort probablement aussi parce que tout le monde-

Elle inspira longuement. Elle ne devait pas penser ainsi. C'était une insulte à sa mémoire, c'était une insulte à tout ce qu'il était, tout ce qu'il représentait. Pourtant jusqu'à présent elle n'avait croisé personne. Personne à part le jeune ange dans un pensionnat qui devait contenir plusieurs centaines d'élèves. Les gens étaient-ils sourds? La lettre n'avait-elle été envoyée qu'à elle? Elle aurait voulu hurler! Au lieu de ça, elle se levant, sa chaise râclant bruyamment sur le plancher. Aller maintenant dans la forêt était un geste à la fois impulsif et stupide. Deux choses qu'elle n'était pas, malgré les apparences. Elle voulut ranger son matériel, décréter qu'elle partait, elle ne réussit qu'à tourner brusquement le dos à Hitori, hostile au monde entier.


- Je vais prendre l'air. -

Et elle sortir, laissant en plan derrière elle la totalité de son travail. Vulnérable.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-paradise.forumactif.com
Hitori/Ritsu
Maîtresse Aqualière
Maîtresse Aqualière
avatar

Nombre de messages : 1055
Age : 21
Date d'inscription : 15/06/2008

Identité du personnage
Amour: .../:)
Pouvoirs: Contrôle du vent/Vitesse autant physique que mentale et grande agilité

MessageSujet: Re: [Recherche]1914   Lun 11 Aoû - 21:56

Cinq? Hitori se concentra davantage sur ses propres paroles. La forêt avait-elle vraiment prit la forme du chiffre cinq? L'un des chiffres que Hokuto avait reçu et qui la guidait afin de retrouver Subaru, ce ne pouvait pas être une coïncidence. Il fallait aller dans cette forêt, il fallait en savoir plus. Et si le Sumeragi s'y trouvait?

Le bruit de la chaise de Hokuto sortit la jeune ange de ses pensées et elle se retourna vers son amie. Cette dernière lui faisait maintenant dos, semblant la priver de ses propres réflexions. Il est vrai que depuis la disparition de son jumeau, la Sumeragi ne parlait presque plus à personne, pas plus à Hitori. Depuis l'incident à la buanderie, elle s'était même montrée distante. N'avait-elle pas confiance à ses capacités?

Hokuto décréta qu'elle devait prendre l'air et elle quitta la salle sans plus d'explication. Pendant un court instant, Hitori resta sur place, ne sachant que faire. La Sumeragi devait la considérer comme étant un élément nuisible pour retrouver son frère, elle n'avait pas tord. Son pouvoir était faible et elle finissait toujours par causer des problèmes à force de suivre aveuglément son coeur. Néanmoins, Hitori ne pouvait rester en retrait et attendre le retour de Subaru. Subaru.... juste songer à son nom ramenait des tonnes de souvenirs, des moments anodins et d'autres beaucoup plus dangereux [Lol.], mais tous si importants. De courts instants où il souriait, soupirait ou juste était présent. Elle revoyait ses yeux, entendait sa voix, mais le tout si flou. Cela faisait trop longtemps qu'elle ne l'avait pas vu. Il fallait que ces moments reviennent. Il le fallait. Tant pis si Hokuto la trouvait inutile, elle allait devoir se mêler de cette histoire.

L'ange bleue se lança à la suite de son amie sans réfléchir davantage. S'il fallait aller dans cette forêt et affronter les pires obstacles, il fallait au moins qu'elles soient deux.

«Hokuto!»

Hitori parvint à la rattraper sans trop de difficulté, elle attendit un instant, hésitante, avant d'ajouter d'un ton se voulant ferme :

«Je t'accompagne.»

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sumeragi
Maîtresse Aqualière
Maîtresse Aqualière
avatar

Nombre de messages : 1363
Date d'inscription : 19/07/2007

Identité du personnage
Amour: Subaru *SBAFF*/Personne[A HA HA HAA! *sort*]/Eeuhm o_O.. Naon.
Pouvoirs: Un peu de pouvoir d'exorciste et une aura d'apaisement/Onmyôji(l'exorcisme vient avec)/Spread Zero, Champagne et Azure Fang

MessageSujet: Re: [Recherche]1914   Mar 25 Nov - 1:34

Tu n'étais pas sortie avec l'intention d'aller bien loin, seulement celle de te ressaisir, aussi fus-tu surprise d'entendre Hitori t'interpeller avec vivacité, comme si la situation pressait. Tu tournas la tête vers elle, sourcil levé, et ouvris la bouche pour lui demander si quelque chose n'allait pas. Avant de la refermer et de sourire. Le sourire rauque, écaillé de ceux qui s'épuisent à une tâche qui les dépassent; ce sourire hésitant au coin brisé, caractéristique de ceux qui n'en ont pas présenté depuis longtemps et qui doivent en reprendre l'habitude. Un sourire simple et lumineux, éclatant. Un sourire qui rayonna de mille feux, mille espoirs et gratitudes. Derrière sa simplicité et son honnêteté.

«Je t'accompagne.»

Le fardeau colossal qui t'oppressait se retira enfin partiellement de ses épaules. Avait-elle conscience de toute la portée de cette phrase? Sûrement pas. Une partie de toi, celle de la soeur aînée, celle de la jumelle les maudissait tous pour leur inertie ingrate. Tu les maudissais pour leur individualisme pathétique, pour leur fausse compassion et leurs regards de pitié forcé; tu les méprisais de tout l'amour que tu lui portais pour chacun de leurs prétendus mots d'encouragement. Les hypocrites, s'ils espéraient autant qu'elle le retrouve, s'ils s'inquiétaient autant pour lui qu'ils osaient le clamer, pourquoi ne le cherchaient-ils pas? Pourtant... cela te faisait mal. Pas seulement parce que tu avais l'impression de le trahir en éprouvant tant de colère et que ce sentiment minait ton énergie à petit feu, mais aussi parce que tu n'étais pas davantage faite pour haïr que celui que tu chérissais tant. Et voilà que tu n'étais plus seule à porter son souvenir. Rayonnante, tu pris la main d'Hitori dans la sienne et lui fit un clin d'oeil qui se voulait rassurant, sans cesser de sourire.


- Je vais bien, je ne comptais pas partir sans ramasser mes affaires. Tu m'aides? -

Tu t'éloignas sans attendre de réponse. Tu n'en avais pas besoin.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-paradise.forumactif.com
Hitori/Ritsu
Maîtresse Aqualière
Maîtresse Aqualière
avatar

Nombre de messages : 1055
Age : 21
Date d'inscription : 15/06/2008

Identité du personnage
Amour: .../:)
Pouvoirs: Contrôle du vent/Vitesse autant physique que mentale et grande agilité

MessageSujet: Re: [Recherche]1914   Dim 21 Déc - 17:39

En sentant la main d'Hokuto saisir la sienne, l'ange bleue senti un brin d'espoir se faufiler et atteindre son cœur. Elle sourit doucement, d'un de ces sourires pur, mais qui hésitent encore à briller à leur force maximale. Cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas sentit avec quelqu'un. Depuis le départ de Subaru, elle avait perdu contact avec le monde extérieur, prisonnière de sa détresse intérieur. Elle avait cesser de voir que d'autres yeux brillaient, que les autres pensionnaires étaient, eux aussi. Ils lui avaient semblé statues, robots, mais pas humain. Ce contact la ramena dans le vrai monde et lui donna encore plus envie de retrouver le jumeau. Le retrouver non seulement pour son âme, mais aussi que celui de cette Sumeragi qu'elle affectionne tant, pour revivre dans cette joie innocente qui lui faisait tant de bien.

Hitori suivit Hokuto pour ramasser les différents papiers,les différentes notes. Elle farfouilla furtivement parmi ceux-ci alors qu'elle les empilait précautionneusement. 1914 lui avait aussi sembler être une date à première vue. Logique.


«Tu as trouvé quelque chose à propos de 1914?»

demanda la jeune ange en examinant plus longuement une note dans la première guerre mondiale. Ces notions d'histoire étant si loin et pauvres, elle n'aurait jamais pu retrouver tant d'informations à elle seule.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sumeragi
Maîtresse Aqualière
Maîtresse Aqualière
avatar

Nombre de messages : 1363
Date d'inscription : 19/07/2007

Identité du personnage
Amour: Subaru *SBAFF*/Personne[A HA HA HAA! *sort*]/Eeuhm o_O.. Naon.
Pouvoirs: Un peu de pouvoir d'exorciste et une aura d'apaisement/Onmyôji(l'exorcisme vient avec)/Spread Zero, Champagne et Azure Fang

MessageSujet: Re: [Recherche]1914   Mer 14 Jan - 21:41

Tu élevas légèrement les parchemins que tu avais déjà ramassés, histoire de les mettre en évidence. Il était vrai que tu avais là un document plutôt colossal qui couvrait la totalité de la surface du globe et que cela avait l'air de remplir bien plus qu'une seule année. Après, tu n'étais jamais assez attentive aux détails ni assez perfectionniste et prévoyante lorsqu'il s'agissait de le protéger... bien que jusqu'à maintenant cela n'ait pas empêché tes efforts d'être vains.

- J'ai cela jusqu'à maintenant... j'en suis presque à mai. Je pense à une date, mais je veux tout vérifier afin de ne rien manquer. -

Puis, les doigts caressant les pages des ouvrages d'histoire éparpillés sur toute la table, tu te mis à murmurer, laissant la magie opérer et marquant les pages de ton essence pour les retrouver plus facilement. La rumeur voulant que la bibliothécaire soit une déesse, tu ne t'inquiétais pas pour ce qui était de la sécurité des ouvrages. La mémoire te faisant défaut tu n'arrivais plus vraiment à te rappeler où tu avais, telle un automate, saisit et sélectionné chaque manuel d'histoire, l'un après l'autre, aussi griffonnas-tu un mot d'excuse à la bibliothécaire pour le désordre temporaire qui l'assurait toutefois que tu aurais besoin des mêmes manuels, mais que tu comprendrais si elle préférait ne rien laisser traîner. En fait, la marque que tu venais d'apposer te servirais justement à parer à cette éventualité en te permettant de retracer facilement les ouvrages. Tu finis de ramasser ton matériel, balanças ton sac de toile sur ton épaule et te dirigeas vers la sortie, esquissant au passage un demi-sourire en direction d'Hitori.

- Tu viens? -

Et, que ce soit d'empressement ou d'impatience, tu quittas la pièce sans attendre de réponse, ton matériel en main.

Précipitée, ta démarche te donnait presque l'air de courir. Tu venais presque de recevoir le message, était-ce un signe? Dans le couloir, chaque fenêtre te renvoyait impitoyablement le reflet de la nouvelle configuration. Tu sentais le sang, la magie, quelque chose battre dans tes veines, pulser le long de tes bras. Nervosité. Sans t'en rendre compte, tu accéléras encore. Sans que ne t'en rendes compte, tes mouvements devinrent saccadés, si bien que tu faillis trébucher, une fois dans chacun des escaliers qui te séparaient du hall, toi qui n'avait pourtant guère l'habitude d'être maladroite. Puis, soudain, tu te figeas en arrivant devant les gigantesques portes qui donnaient sur l'extérieur.

C'était peut-être toi, c'était peut-être le signe tracé à l'encre noire à ton intention sur la porte d'entrée, toujours est-il que tu revins à la réalité et pris brutalement conscience de futilité de ta précipitation. Tu n'avais aucune idée de ce qui t'attendait là-bas. Tu n'avais aucune idée de l'état dans lequel tu allais le retrouver, tu ne savais pas par où chercher, tu ne-...

Inspirant profondément, tu t'exhortas au calme. C'était certainement la fatigue des heures de recherche qui te rattrapait. Si tu voulais le retrouver, tu n'avais pas le droit de la laisser l'emporter. Respirant longuement pour reprendre tes esprits, tu reportas ton attention sur le signe que l'on avait dessiné sur la porte pour toi. Une sorte de symbole que l'on avait encerclé, puis barré. Clignant des yeux, tu dévisageas le dessin. Tu reconnaissais le signe de l'informateur auquel tu avais fait appel comme tu pouvais reconnaître son esprit à travers l'esquisse. C'était bien lui qui l'avait mis là. Que voulait-il te dire par là? Te défendait-il d'aller à l'extérieur? Voulait-il dire qu'il savait que ton jumeau ne se trouvait pas dans la forêt? Confuse, tu te retournas en espérant qu'Hitori t'aie suivi jusqu'ici.


[C'est très mauvais. u_u *Rouillée*]

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-paradise.forumactif.com
Hitori/Ritsu
Maîtresse Aqualière
Maîtresse Aqualière
avatar

Nombre de messages : 1055
Age : 21
Date d'inscription : 15/06/2008

Identité du personnage
Amour: .../:)
Pouvoirs: Contrôle du vent/Vitesse autant physique que mentale et grande agilité

MessageSujet: Re: [Recherche]1914   Mar 3 Fév - 18:24

Détermination.
La Sumeragi avait sans doute recueilli tous les livres de cette immenses bibliothèques pouvant libérer un quelconque indice quant à la disparition de son jumeau. Elle s'était enfermé dans cette faible chance de le retrouver. La terre avait cessé de tourner. En fait, la terre de tournait plus du tout depuis l'événement. Tous flottait au milieu de cette brume, sans savoir quoi faire. Néanmoins, y avait-il soudainement un brin d'espoir?

Hitori pencha la tête, pensive. Elle aussi avait complètement cesser de vivre depuis le drame. Elle existait que pour trouver une trace, une esquisse d'indice. Si elle avait obtenu ces chiffres, ses actions auraient sans aucun doute été les mêmes. Elle et Hokuto avaient ce lien. Ce désespoir.Cette pensée lui esquissa un sourire triste. Au moins, elle n'était pas seule.

Pas comme lui.
Lui il est seul.
Il faut agir.


Son sourire disparu aussitôt, au même moment où Hokuto quitta la pièce. L'ange la rattrapa en quelque battements d'ailes. Oui, il allait agir. Mais que faire? Est-ce qu'Hokuto se dirigeait vers ce 5 sans réfléchir? Allaient-elles faire l'erreur de la buanderie? L'ange bleue ralentit, perdit Hokuto qui courrait presque devant. Cette dernière s'immobilisa deux secondes après. C'était confus. Il semblerait qu'avoir cet indice devenait à la limite du dangereux. Elle en perdait leur sang-froid. La japonaise se retourna vers Hitori et leur regard se croisèrent. Reflet de confusion. Se rendre dans la forêt était si tentant, trop tentant. Mais elles hésitaient. Pourquoi?

"Et si c'était un piège?"

Articula-t-elle, quelque peu essoufflée par le rythme de son vol. Rares étaient les fois où elle envisageait les conséquences avant d'agir. Toutefois, cette fois, elle devait le faire. Pour proteger Hokuto...


[kesséça--"]

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sumeragi
Maîtresse Aqualière
Maîtresse Aqualière
avatar

Nombre de messages : 1363
Date d'inscription : 19/07/2007

Identité du personnage
Amour: Subaru *SBAFF*/Personne[A HA HA HAA! *sort*]/Eeuhm o_O.. Naon.
Pouvoirs: Un peu de pouvoir d'exorciste et une aura d'apaisement/Onmyôji(l'exorcisme vient avec)/Spread Zero, Champagne et Azure Fang

MessageSujet: Re: [Recherche]1914   Jeu 16 Avr - 1:27

- C'est certainement le cas. -

Tu t'écartas de la porte pour laisser l'ange s'approcher et désignas le signe d'un geste. C'était une simple petite inscription appliquée sur l'immense porte du pensionnat à l'encre noire, rien de bien spécial si ce n'était qu'elle était entourée d'un cercle barré, mais cela te suffisait. Après tout, pour le moment, il ne pouvait pas te mentir. Lorsque tu retrouverais ton frère, la situation serait très différente, mais cela n'avait pas d'importance. Après tout, tu aurais donné ta vie pour lui offrir le monde.

- J'ai fait appel à un informateur. Il ne peut pas me mentir, il n'est pas dans la forêt. -

Elle n'avait pas besoin de tout savoir - et surtout pas tout ce que cela impliquait -, mais tu crus bon de l'informer de l'essentiel, sans compter que, si vous ne le retrouviez pas maintenant, cela empêcherait peut-être la jeune fille de penser que tu t'étais trompée et de se jeter dans ce qui était vraisemblablement un piège.

Tu n'osais pas te l'avouer mais, au fond, cet échec te faisait encore plus mal que les précédents. De manière générale, l'être humain n'aime pas se retrouver privé d'un événement qu'il anticipe et qu'il associe à quelque chose d'heureux, mais cette fois c'était bien plus qu'un rendez-vous manqué ou une célébration qui n'aurait pas lieu... cela faisait plus d'un an qu'il avait disparu et vous n'aviez pas la moindre nouvelle le concernant. Ce que tu avais anticipé, c'était la fin de ton calvaire, la fin de son absence qui criait continuellement à tes oreilles... et, une fois de plus, on te l'avait arraché. Et ça faisait mal. Surtout que tu ne savais plus où chercher.

Soupirant longuement, tu te laissas glisser le long du mur, comme incapable de garder le rythme plus longtemps. Dans le silence du hall, les breloques en métal qui ornaient tes vêtements tintèrent sur le sol et tu baissais les yeux pour les enlever de sous toi et éviter de te blesser lorsque tes yeux s'arrêtèrent sur un motif triangulaire qui pendait au bout d'ne chaîne. Un étrange reflet semblait s'y être incrusté alors qu'en temps normal, il aurait dû être vide. Fronçant les sourcils, tu révisas ta position et posas un genou à terre, examinant attentivement le triangle. Au toucher, il paraissait étrangement... tu passas le doigt à l'intérieur du motif et l'écartas en sursautant. Le pensionnat avait beau être à des kilomètres sous la surface marine, cette sensation n'était pourtant pas normale ici, même que depuis le début des changements climatiques, l'air semblait s'être asséché. Il y avait de l'eau à l'intérieur du motif. De l'eau à l'intérieur du triangle. Un triangle. Mouillé. Perplexe, tu le dévisageas sans comprendre, pensant brièvement au triangle des Bermudes, après tout, c'était là que le pensionnat était situé... À peine te faisais-tu cette réflexion, une voix s'éleva.


« Correct! Et dis-moi, jeune fille, quelle légende afflige cet endroit dans le monde d'où tu viens? »

Sous le coup de la surprise, tu faillis échapper la chaîne qui retenait le motif. Heureusement, tes réflexes prirent très vite le dessus et tu te contentas de dévisager le triangle. Là où une sorte de bulle d'eau se tenait auparavant, il y avait désormais un oeil d'un bleu très clair qui te regardait, lueur amusée à l'appui. Troublée, tu ne trouvas pas mieux à faire que de chercher la réponse à la question, sans même te demander si il ne s'agissait pas simplement de quelqu'un qui s'amusait à te faire perdre ton temps ou voulait te nuire. Le triangle des Bermudes. Un endroit mystérieux situé dans la région côtière américaine de l'océan Atlantique, près de la mer des Caraïbes et juste au-dessus des Antilles. Selon plusieurs légendes, de nombreux avions, bateaux ou êtres humains y auraient disparus, mais... où était le lien? La voix rigola et l'oeil pétilla d'éclat.

« Dis-moi, jeune fille, où cacherais-tu un navire dans le pensionnat? »

Un navire? Un navire entier? Tu contemplais le triangle d'un air hébétée, presque persuadée que l'autre était fou, malgré ta grande ouverture d'esprit. C'était complètement abs... tu te figeas, alors qu'une vague de compréhension déferlait sur toi. Un endroit où il ne perdra pas la main. Un naufrage faisait parfois des centaines de morts. Ton coeur se mit à battre à tout rompre. Maintenant que tu y pensais, tu avais bien entendu quelques rumeurs concernant un grand navire mystérieusement apparu dans le pensionnat il y avait de cela plusieurs années, avant la tragédie, mais alors tu n'avais pas de soucis en tête et cela ne t'avait pas semblé très important. Quant à sa localisation...

- Le sous-sol! -

T'exclamas-tu à voix haute. C'était en effet l'endroit le plus subtil, puisque pour le cacher à la surface, il faudrait lui bâtir une pièce entière. Or, celle-ci serait alors visible de l'extérieur et comme le château comportait plusieurs étages, quelqu'un finirait certainement par se demander à quoi servait ce gigantesque espace inutilisé. Tu te levas brusquement et vit l'oeil cligner intentionnellement, comme s'il te faisait un clin d'oeil avec un seul oeil.

« Gagné! C'était une impératrice irlandaise », se moqua la voix avant de reprendre. « Maintenant, fais vite! S'ils découvrent que je t'ai aidée avant que vous ne le retrouviez, vous n'apprécierez pas ce qui va suivre. »

L'Empress of Ireland. L'un des trois plus grands naufrages de l'histoire du XXe siècle. Il n'en fallut pas plus à la jeune fille pour bondir sur ses pieds, agripper l'ange par le poignet et s'élancer vers le sous-sol. Cette histoire avait fait plus d'un millier de victimes. Au-delà des conséquences de leur retard, ce qui l'inquiétait, c'était l'état de Subaru. Ces fameux « ils » désiraient qu'il passe un message, il semblait par conséquent improbable qu'ils l'aient laissé mourir de faim, mais si la plupart des victimes du naufrage étaient restés attachés à cette terre, il y avait de fortes chances pour que son jumeau ait passé la dernière année à s'épuiser constamment en apaisant autant d'âmes que possible. Pour ce qui était du navire, elle avait sa petite idée... si ce dernier était un secret qui devait être gardé, alors il était sûrement bien protégé, non? Et qui disait protection disait... mesures parfois drastiques. Et danger.

À Aqualand, cela désigne généralement la salle de lavage.


[Suite à l'Empress of Ireland]

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-paradise.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Recherche]1914   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Recherche]1914
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aqualand :: Le 2e étage :: Bibliothèque-
Sauter vers: