Aqualand

Là où les mots légende et réalité s'unissent pour n'être plus qu'un.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alisen Caldin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alisen Caldin
Élève
Élève
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 27/08/2007

Identité du personnage
Amour: Un seul mot comme une seule chose : Liberté.
Pouvoirs:

MessageSujet: Alisen Caldin   Mar 28 Avr - 19:52

Apparement il faut refaire nos présentations alors ^^

Nom : Caldin
Prénom : Alisen(de son vrai nom Lo Shen)
Surnom : aucun...
Âge : 16 ans
Histoire :
J'avais 5 ans. J'entends encore les cris déchirants, leurs appels à l'aide pendant cet assassinat. Mon salaud de père qui dégaine son katana avec un sourire de tueur. Il s'approche de moi, mais ma mère s'interpose. Ce crétin n'hésite pas. Un combat magique se déclenche. Quand elle s'écrase au sol, il la poignarde au ventre et un léger filet d'écume sors de la bouche de ma protectrice.
- Lo Shen... Je serai toujours près de toi. Je t'aime... Va-t-en ma chérie...

Mon père enjambe ma mère et me rattrape. Obéissant je-ne-sais par quel miracle à ma mère, je me sauve, mais c'est mon père et il me rejoint très vite. Mon frère s'interpose pendant que ma soeur me prend dans ses bras et cours. La porte lui fait obstacle un moment, assez pour que je vois mon frère poignardé par mon propre père. Lee Xuan -ma soeur- ouvre enfin la porte au dernier moment.

Il est trop tard et mon père l'a éventrée de l'aisselle jusqu'à la hanche. Elle pousse un cri de douleur et je sens un voile invisible se déchirer. Je me tourne vers ma soeur dont les yeux deviennent de plus en plus ternes. Nos regards se croisent et ils reprennent de l'éclat. Assez pour lui permettre de s'envoler avant qu'elle ne s'écroule. La détermination est une force très puissante. Fusionnée avec l'amour fraternel, cela fait des miracles. La ville se fait plus petite. J'entends ma soeur haleter et je comprend sa prière silencieuse.
- Tu es la seule d'entre-nous qui sera un jour assez forte pour le supporter Lo Shen. Je suis désolé.
Elle me dépose à l'ombre dans un parc, m'embrasse sur le front et pousse un hurlement à fendre l'âme. Je me rappellerai indéfiniment de cet appel à la mort, de ce crachat de haine à ce chien sale qui, j'en fais serment, disparaîtra en souillant ma propre arme de son sang. C'est moi qui laverai l'honneur de ma famille, je le jure.

Je suis seule. Seule au creux d'un monde que je ne connais pas. J'ai changé de nom et de prénom pour ne pas qu'"il" ne me reconnaisse. C'était facile, je n'ai en fait qu'à dire que je m'appelle Alisen Caldin. Qui me connaissait de toute façon? J'avais 5 ans... Un sourire narquois tracé sur ma bouche, je les observe me regarder parfois, circuler en se marchant presque sur les pieds. Mes yeux observe avec un air de défi la tour de Tokyo. Je me redresse, les cheveux dans le vent et me rassemble. Je me tend, je saute. Mon corps décrit une courbe parfaite et harmonisée. Un tour complet, une volte et je monte vers le ciel qui me portera d'abord jusqu'à la tour de Shanghai. Je l'est déjà fait, mais il m'en faut encore. La sensation d'échapper à toutes ces lois et ses obligations lorsque je suis au sommet me manque terriblement. Un jour, un jour je défierai le Japon en entier à moi seule en prenant d'assaut la future Tokyo Sky Tree. Je le jure. Elle fera, à ce qu'il paraît, le double de la tour actuelle de Tokyo qui surpasse déjà cette tour Eiffel dont la France est si fière.

En escaladant la "Perle de l'Orient", c'est ce à quoi je pense. Quand j'arrive sur mon premier véritable appui, «elle» apparaît. Une femme aux cheveux de jais. Ses yeux aux iris presque noirs me fixent avec un léger sourire. Moqueur. Je reconnais là le mien. La ressemblance est frappante et me fait reculer, comme à chaque fois.
- Tu deviens prétentieuse ma fille. J'aurai une leçon pour toi ensuite...
- Je n'ai que faire de vos ordres, je suis le vent à mon gré et me crée mon histoire. La façonne. À mon choix.
- Ma fille, cette leçon pourrait s'avérer une expérience... Enrichissante. Si tu es vraiment celle que j'attends, alors tu comprendra. De toute façon, cette épreuve sera sur ton passage alors autant accélérer les choses.
- Dites seulement.
- Pense-tu pouvoir seulement toucher quelque chose de précieux appartenant à la famille Li?
- À Hong Kong? Et je m'y rend en volant peut-être?
- Non je t'y emmène.
- Alors dans ce cas... C'est très probable. Après tout, cela ne peut pas être pire que s'infiltrer chez Suen Huen.

La dame ne lui répondit pas. Elle se releva, posa sa main sur son épaule et disparut. Elles étaient maintenant dans un boisé avoisinant la villa Li. Je vois que son sourire s'est effacé, mais je n'ai pas le temps de lui demander quoi que ce soit, elle n'est plus. J'inspire profondément et prend le temps d'écouter le vent et mon instinct. D'observer aussi. Les caméra ne m'échappent pas plus que les lasers que je perçois avec beaucoup plus de difficultés. Prenant soin de me calmer pour rendre ma présence imperceptible, je pose ma main au sol et j'attends. Quand je suis sûre qu'il n'y a personne, je me glisse sur l'une des murailles et entreprend une ascension risquée. Pensaient-ils que leurs murailles lisses les protégeraient d'infiltration? Un sourire moqueur se peint sur mon visage tandis que je me glisse au sol. Quelqu'un sors de la galerie du jardin. Et merde j'avais pas prévu ça... Y a-t-il quelqu'un d'autre? Je ne sais pas. Usant de toute mon habileté, je me dissimule dans l'ombre, tendant l'oreille, tous mes sens en alerte.

Il est parti. Le soulagement se répand dans tout mon corps. Je sors de ma cachette et avec beaucoup de prudence, je parviens à m'infiltrer dans la villa. Le couloir dans lequel je suis inclu un homme... J'aurais dût être plus prudente, mais je sais pouvoir l'éliminer assez facilement. J'extirpe deux dagues des fourreaux qui pendent de ma ceinture. En les faisant tournoyer, je m'approche. L'homme me suit du regard sans broncher. Je passe à l'attaque.
Sifflement.
Mon bras heurte le sien. Il a vu venir le coup destiné à son épaule et a prit l'avantage. Je me sers de lui comme une trampoline et m'envoie valser au loin. Ma jambe arrière se tend et ma prise se raffermit sur le pommeau de mon arme. J'attaque de nouveau et je me retrouve désarmée. C'est lui qui passe à l'offensive. J'en suis réduite à parer et agrandit les yeux devant la vitesse des coups. Le premier à l'arrière de la jambe m'oblige à tomber à genoux. Un coup de pied sur la hanche me fait rouler par-terre. Le tranchant de main de mon adversaire s'abat sur mon épaule et je ferme les yeux, l'impression que mon nerf vient d'exploser.

Quand je me réveille, je suis dans un cachot. Oui bon je m'y attendais un peu... Ma défaite cuisante me revient en mémoire et tout devient clair. Que je réussisse était au-delà de mes capacités. Ce n'est pas les autres que je dois surpasser, mais moi-même. Je ne suis pas supérieure aux autres, j'ai seulement les ailes qu'ils ne possèdent pas. Mes sens ne sont pas plus aiguisés, je suis juste plus à l'écoute. Les limites à ce que je peux faire existent, et je reconnais avoir été vaniteuse et stupide. Je regarde la fenêtre et le doute m'envahi. Je lui préférerais l'entrée...
«Le doute est une force. Une vraie et belle force. Tu dois simplement veiller à ce qu'elle te pousse toujours en avant.»
Je connais cette voix. J'approuve d'un signe de tête. De toute façon, ce serait de la prétention de passer par l'entrée. Je comprend que ceux que j'ai faillit tuer parce qu'ils m'énervaient ne le méritait pas. Avec un sourire reconnaissant, je saute sur le mur et démarre mon ascension. Une fois libre, je me sens disparaître peu à peu. Je me rematérialise dans la foule de Shanghai et c'est avec la sensation d'être moi, d'être simple, que je me fond dans la foule.

Ce n'est que trois ans plus tard que ma vie va se fondre dans une nouvelle Voie. Trois ans plus tard, que la jeune femme va réapparaître dans ce restaurant où je travaille. J'ai bien forgé ma vie et je ne passe plus mon temps à regarder inutilement le monde qui va et vient sous moi. Je suis logée dans un petit immeuble et le restaurant paie pour moi. Bien sûr je n'ai pas de paye, mais je peux tout de même vivre. J'ai également un emploi artisanal dans un petit bureau. Avec tout ça, on pourrait penser que je cours, mais non. Les conditions ne sont pas les même qu'à Changsa, c'est tout de même Shanghai! J'ai toujours le temps pour m'entraîner et mes capacités physiques n'ont pas l'air d'avoir rouillé. Je m'écarte là, revenons à nos moutons. Un soir alors que je revenais, une lettre apparut devant moi et avec ça, une question déterminante : devais-je ou ne devais-je pas le faire? J'ai décidé de suivre la lettre... Même si je n'en avais pas vraiment envie. Je verrais bien par la suite, si cela me plaisait d'être enfermée et enchaînée à des imbéciles qui te donnent des ordres, te privant de toute une soirée.
Caractère :
De nature rebelle, Alisen possède un âme indépendante, mais fraîche qui la démarque de ceux qui seraient habitués à se plier aux règles. Elle reste néanmoins très secrète sur son passé et les actions qu'elle entreprend. Elle se montre rarement enjouée et taquine elle est plutôt, souvent même, ironique et provocatrice. Alisen peut tout de même faire preuve de générosité et d'attention à l'égard des autres. C'est, cependant une facette qu'elle dévoile peu car cela la rend plutôt faible selon elle, c'est pourquoi elle ne s'ouvre jamais complétement même aux personnes les plus proches d'elle. Sa perception du monde et des gens qui l'entourent est particulièrement différente des autres, c'est dû à son enfance quelque peu différente de celles que l'on raconte habituellement. Il ne faut pas oublier de préciser que cette jeune fille est très indépendante, elle a su se sortir de très nombreuses situations périlleuses ce qui a contribué à ce qu'elle accepte rarement de l'aide. Parfois nostalgique, elle peut rester silencieuse pendant de longues heures sans se lasser. Le silence ou l'absence de conversation ne la gêne nullement. Il faut savoir aussi qu'Alisen n'hésite jamais à exprimer ouvertement ce qu'elle pense. Elle est franche et ne passe jamais par plusieurs chemins.

L'escalade et une gestuelle précise sont deux choses qu'elle pratique régulièrement et avec grand plaisir car cela lui permet d'atteindre une sorte d'épanouissement intérieur. Elle adore taquiner les autres et ne le fait toujours avec parcimonie. Cependant il est dit que sa langue est aussi impitoyable que l'acier de sa lame. La jeune Alisen déteste les menteurs et aussi les ivrognes qui viennent voir les jeunes filles innocentes pour leur "montrer l'aventure". Elle aime savoir qu'elle a repoussé encore un peu ses propres limites. Sans pitié pour elle-même, elle n'hésite pas à s'épuiser pour parvenir à son but et si elle le fait pour quelqu'un de cher elle n'hésitera pas à combattre jusqu'à ce que sa dernière particule de vie qu'il lui resterait ne soit arrachée.
Pouvoir :
- Maîtrise de l'air
°°°Chevaucher les choses liées à ce pouvoir -vent et brume-
°°°Bourrasque de vent à intensité variable (C'est ben beau, mais ça me fait penser à un bulletin météo.)
- Former un kekkai
°°°X version avec cette forme(en bas à votre droite) : http://pagesperso-orange.fr/jean-luc.bregeon/Formes.jpg
Physique :
De prime abord, Alisen donne toujours cette impression de fluidité et d'harmonie propre à elle-même, mais si on s'approche un peu plus, on découvre que sa musculature fine et trompeuse cache une impressionante puissance. D'une taille qu'elle juge dans la moyenne, la jeune fille incite au respect et à la prudence d'un simple regard. Ses yeux paraissent souvent durs et froids ce qui pourrait être le reflet de sa personnalité, mais ça ne l'est qu'en partie. Ils ont néanmoins servis à en dissuader plus d'un sur ses intentions peut-être légères. Sa chevelure, sombre et mi-longue, descend un peu plus bas que le milieu de son dos. Ils encadrent un visage fin aux traits nets, le teint pâle inspire souvent une faiblesse mais c'est trompeur et nombreux sont ceux qui ont sous-estimé Alisen. Ses gestes sont précis et empreints d'harmonie, elle a adopté une démarche souple et coulée pour se déplacer ce qui lui donne souvent un air félin.

Preuve du règlement
Code : Code Validé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sumeragi
Maîtresse Aqualière
Maîtresse Aqualière
avatar

Nombre de messages : 1363
Date d'inscription : 19/07/2007

Identité du personnage
Amour: Subaru *SBAFF*/Personne[A HA HA HAA! *sort*]/Eeuhm o_O.. Naon.
Pouvoirs: Un peu de pouvoir d'exorciste et une aura d'apaisement/Onmyôji(l'exorcisme vient avec)/Spread Zero, Champagne et Azure Fang

MessageSujet: Re: Alisen Caldin   Jeu 14 Mai - 8:28

Va pour ta nouvelle fiche ^^
Validée

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-paradise.forumactif.com
 
Alisen Caldin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Evasion (pv Kass Doz, Darth Sinya, Ellana Caldin)
» Alexander Caldin.
» Un message à délivrer [PV Ellana Caldin]
» Le retour d'Ellana Caldin.
» Ellana Caldin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aqualand :: Avant Tout :: Fiches personnages :: Présentations validées-
Sauter vers: